Fusion ATI-AMD
publié le mercredi 25 octobre 2006

Vous n’êtes pas sans savoir que la société AMD a lancée il y a quelques semaines le rachat d’ATI. Prise au départ comme une plaisanterie, la nouvelle a fait réagir beaucoup de monde dans l’univers informatique une fois vérifiée.

Après avoir reçu l’accord des différentes autorités, AMD annonce aujourd’hui fièrement que le rachat est finalisé. Le site d’ATI est pris en charge par AMD à en croire la redirection (essayez par vous-même : www.ati.com) et le logo ATI semble déjà commencer à disparaitre.

Cela fait un moment que que j’ai en tête quelques spéculations concernant ce rachat. Je pense par exemple que le nouveau processeur Core2 créé par Intel, concurent direct d’AMD, n’est pas étranger à ce rachat bien que ce dernier soit certainement mûri depuis des mois.

Intel, société concurente d’AMD, a des capacités de recherche, développement et production supérieures à AMD et avait surtout une indépendance totale dans le processus de sortie d’un nouveau processeur. Pour tout processeur, il faut un chipset qui permettra de le faire cohabiter avec les composants qui l’entoure. Intel a exploité cette possibilité de créer, dans le secret le plus total, un processeur et le chipset qui permet de l’exploiter.

Aujourd’hui, AMD avance d’un grand pas et se rapproche d’Intel comme jamais auparavant. Le rachat d’ATI par AMD apporte bien sûr de nombreux avantages à ATI mais surtout, de mon point de vue, la possibilité à AMD de préparer un processeur dans le plus grand secret pendant que les ingénieurs d’ATI s’occupent de la partie chipset.

Croyez moi, AMD nous prépare quelque chose et personne ne semble conscient de cela. Reste à savoir quand ce grand événement aura lieu.
A suivre...